Second Chance de Robert Kyosaki

 

Je viens de terminer la lecture de Second Chance de Robert Kyosaki. C’est un livre intéressant avec quelques passages répétitifs surtout pour ceux qui ont déjà  lu Rich Dad Poor Dad ou le Cash Flow Quadrant.

L’écriture est un peu désorganisé mais bon, de toute façon Robert Kyosaki l’a lui même dit. Il n’est pas le meilleur écrivain mais celui qui a vendu le plus de livres. Et paradoxalement ces livres ont influencé des millions de gens avec des idées controversables. C’est pour cela que j’aime ces livres.

Le  devenir de votre argent est plus que jamais d’actualité avec l’érosion monétaire actuelle et la perte du pouvoir d’achat. Le but n’est pas de devenir forcément riche mais de savoir gérer ses revenus et ses investissements. Ces derniers conditionneront votre vie actuelle et future. On ne peut donc plus rester insensible aux bouleversements économiques, démographiques ou environnementales. Ces derniers vont impacter la vie de chacun et son patrimoine.

 

 

Avec cette crise économique qui perdure et qui affecte toutes les générations,  l’auteur de nouveau tire les sonnettes d’alarme. Il profite au passage pour donner des conseils et vous réveiller ainsi du conditionnement général qui gangrène la société. Tout le monde sauf les riches !

En bref ! :

  • Les riches ne travaillent pas pour l’argent.
  • Que l’école ne garantit plus votre avenir. L’école vous apprend à rester pauvre. En restant un employé, vous avez choisi la sécurité au lieu de la liberté en dépendant de votre seul salaire.  De plus, vous souffrez davantage de la pression fiscale.
  • Qu’il faut s’instruire financièrement
  • Qu’il faut investir et non pas épargner
  • Les épargnants sont les plus grands perdants car ils ne bénéficient pas d’effet de levier et de la vélocité de l’argent
  • L’auteur insiste sur la gestion des finances personnelles avec les colonnes actif et passif et l’importance d’un rendement (cash flow) générés par des actifs. Votre demeure principale est une charge. L’espérance de la plus value et des gains vous rend sensibles aux soubresauts des marchés .  C’est un thème cher à Robert Kyosaki.

    Image result for kiyosaki favourites quotes

Un autre point à souligner, Robert Kyosaki insiste bien dans ce livre qu’il ne conseille pas les gens à quitter leur emploi mais plutôt à investir. Et il a bien raison. Beaucoup de gurus ou de blogs incitent les gens à quitter leur emploi trop rapidement. A mon avis, c’est une erreur par les temps qui courent. 

Enfin, dernier point,  il encourage à les gens à ne pas avoir peur de leurs erreurs. Notre société, notre famille, l’école découragent la prise d’initiative en favorisant la peur de l’échec. Hors, les erreurs font partie de l’apprentissage. Faire des erreurs, c’est normal et bénéfique. OUF !

quote-winners-are-not-afraid-of-losing-but-losers-are-failure-is-part-of-the-process-of-success-robert-kiyosaki-42-83-34

Si vous n’avez aucune idée par où commencer, si vous réalisez enfin que votre situation financière est catastrophique et que vous avez assez de ramer tous les jours, alors ce livre est pour vous ! Robert Kyosaki reprend son credo en l’actualisant dans le contexte économique.

Les chapitres entre le passé, le présent et le futur se déroulent sous forme de dialogue ainsi que des questions réponses. Donc, c’est assez facile à comprendre. On pourrait critiquer Robert Kyosaki  de vendre ses produits et ses programmes de formation mais au moins lui dit tout haut ce que la société ne nous dit pas. Utilisez votre bon sens pour tirer les meilleurs leçons de ce livre pour mieux comprendre le monde actuel et son devenir.

Second Chance offre en effet une rétrospective du passé, dessine le présent et invite le lecteur à plonger dans le futur. Il faut comprendre le passé pour mieux appréhender le futur. La capacité à voir les tendances et les évolutions est capital pour préserver son patrimoine et profiter des opportunités à chaque fois qu’une crise se présente. Des challenges devront être relevés. Et Robert Kyosaki donne souvent l’image d’une pièce avec ses trois côtés.

Il prédit d’ailleurs un crash et une crise économique encore plus grave que celle de 2008. 2016 est l’année qu’il annonce. Nous la terminons. On verra donc dans les mois ou les années à venir si Robert Kyosaki avait, une fois de plus, raison.

Robert Kyosaki encourage, en autre, les lecteurs à former leurs esprits à voir ce que leurs yeux ne peuvent  pas voir dans une économie devenant de plus en plus invisible et qui se transforme à grande vitesse. L’âge industrielle est terminé. Nous sommes à l’âge de l’information. En restant alertes et éduqués, les gens ont ainsi une deuxième chance d’obtenir la vie qu’ils ont toujours voulu avoir.

Image result for kiyosaki favourites quotes

 

Je suis en train de Prophecy qui était paru bien avant. Il a l’air tout aussi passionnant. Je vous en dirais plus le mois prochain !

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Posted in Les carnets de Tatie Isa, Livres
Tags: , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Recherche Amazon

Toujours intéressé et curieux ?

Recevez gratuitement ma sélection de contenu intéressant ! Ne vous inquiétez pas ! Je n'ai pas le temps de vous spammer car trop occupée à profiter de la vie !