Comment améliorer ses connaissances ?

 

watts

Dans son livre Mastery, Robert Greene nous refait découvrir l’oeuvre d’ Isaac Watts qui portent sur  Les 16 règles pour améliorer ses connaissances.

Je trouve ce livre passionnant. Je vous encourage à le lire. Sa  lecture est facile.

Dès que j’aurais du temps, je vous ferais une version audio car je voudrais vraiment le partager avec vous. Si lire vous rebute, voici ce qui faut retenir dans notre contexte actuel. Sachant que le livre  date tout de même du 17ème siècle . 

 No man is obliged to learn and know every thing; this can neither be sought nor required, for it is utterly impossible; yet all persons are under some obligation to improve their own understanding ; otherwise  it will be a barren desert, or a forest overgrown with weeds and brambles

 

Les règles générales que nous devons suivre pour améliorer nos connaissances.

* L’importance du bon jugement

Review the instances of your own misconduct in life ; think seriously with yourselves how many follies and sorrows you have escaped, and how much guilt and misery you have prevented, if from your early years you had but taken due pains to judge aright concerning persons, times and things.

* Connaître et prendre conscience des faiblesses et  des fragilités humaines ainsi que  les erreurs que peut commettre l’homme.

* Evaluer les vérités et les distinguer des fausses apparences.

* Faire preuve d’un esprit critique.

* Approfondir ses connaissances par l’activité et le travail.
En langage moderne, le monde actuel  parait parfois superficiel.  La pratique de l’approfondissement est pleine de bonne sens mais cela va à l’encontre du flow actuel.

 

A slight view of things so momentous is not sufficient

* Il faut avoir un esprit ouvert sur les connaissances mais attention les connaissances sont illimitées. Il faut alors méditer et réfléchir sur ce qui est essentiel.

The most learned of mortals will never find occasion to act over again what is fabled of Alexander the Great, that when he had conquered what was called the eastern world, he wept for want of more worlds to conquer.

* De l’importance de la modestie.

* Il faut se méfier de tout ce qui brille par le génie et la facilité  car ces personnes vieillissent dans l’ignorance.  Isaac Watts valorise le travail, les études et l’apprentissage. Sagesse rime avec connaissance. Il faut se méfier de la superficialité et des apparences. Pas de jugement rapide.

* Les hommes sages connaissent leurs faiblesses  et sont conscients de leur ignorance.

* Qu’une excellente mémoire et une abondance de savoir ne vous rendent pas parfois plus sage. Avoir du bon sens n’est pas suffisant comme d’ailleurs un amas de connaissance.

It is meditation and studious thought, it is the exercise of your own reason and judgment upon all you read, that gives good sense even to the best genius, and affords your understanding the truest improvement.

* Isaac Watts  met en garde contre la fierté et la vanité des connaissances. Qu’il est important d’utiliser ses “sentiments”.

* Une vie de paresse et de facilité n’est pas compatible avec l’apprentissage. En langage moderne, une qualité demandée est la discipline.

* Une fois par jour, faire le compte de son apprentissage et des progrès dans la connaissance. Faire un point sur ses activités et ses affaires . Sur ce l’on a bien fait ou négligé.  C’est ce qui nous fera progresser sur le chemin de la virtue. En langage moderne, il faut s’auto évaluer si on veut progresser et atteindre ses objectifs que l’on s’est fixé dans la vie.

 Nulla dies sine linea : let no day pass without one line at least.

* Que les gens imbus de leur personne sont insupportables et censurent les autres personnes qui ne les comprennent pas. Isaac Watts met en garde contre les dogmes.

* De l’importance de l’humilité et du courage pour reconnaître ses erreurs et de ce fait pouvoir changer d’opinions. On ne doit pas avoir honte ou avoir peur de faire des erreurs.

 

I confess it is better not to judge, than judge falsely.

* Il faut avoir de solides preuves avant d’émettre une affirmation.

* Attention aux plaisirs de la chair tels que la sensualité ou l’alcool. L’appétit ou la passion altèrent le jugement.

En langage moderne, il est important d’avoir une bonne hygiène de vie.

 

Les 5 méthodes pour améliorer ses connaissances

 

1/ L’observation

Elle se porte sur tout  : sur soi ou les autres, sur des personnes ou des choses. L’observation s’effectue par l’expérience, l’expérimentation et les sensations.

L’observation permet d’acquérir des connaissances tout le long de la journée., à chaque moment  de notre existence.

En langage moderne, on n’arrêtera jamais d’apprendre. Qu’il faut parfois s’arrêter dans la journée pour écouter et observer. Qu’il ne faut pas avoir honte d’être en retrait pour observer les autres ou les situations. C’est un peu en contradiction avec le monde actuel qui nous pousse à agir et  à être réactif tout le temps.  C’est pour cela que les tendances du slow food, slow moving sont apparues. Tout va trop vite dans le monde actuel. Il faut ralentir nos modes de vie. On limitera ainsi nos angoisses existentielles, notre stress ou nos maladies

 

2/ Les lectures

La lecture peut se porter sur tout dans l’espace géographique ou dans le temps.

On apprend dans les meilleurs livres et parmi les plus sages et les plus cultivés.

L’apprentissage doit se faire avec les meilleurs personnes.

On doit revenir sur nos lectures par la réflexion et la méditation.

En langage moderne, il est dommage que dans le monde actuel, on nous laisse pas assez de temps pour digérer et réfléchir sur nos connaissances. Avec Internet et une communication ultra rapide, nous ne prenons plus le temps d’assimiler nos connaissances et de méditer sur les sujets.

 

3/ L’instruction par des séminaires

Les qualités en communication sont importantes pour ceux qui donnent l’instruction. Ceci permettra de garder l’attention de ses auditeurs et de pouvoir transmettre des messages.

Il est préférable de partager les connaissances ensemble que de reste tout seul avec des livres.

Ce livre souligne l’importance des tuteurs et instructeurs qui doivent rendre l’apprentissage vivant et dynamique. Ces mêmes personnes qui ayant assimilés des œuvres font gagner du temps et de l’effort à ceux qui apprennent.

En langage moderne, on doit apprendre grâce aux autres, prendre exemple sur ceux qui ont réussi et qui ont des connaissances. C’est ce qu’on appelle l’effet levier. 

De nos jours, nous pouvons échanger en temps réel et au delà des frontières et sous plusieurs formes : conférences, web séminaires, mastermind, association, groupement,etc,etc.

 

4/ La conversation

 

Les conversations doivent amicales, libres et généreuses.

Cela permet de confronter ses idées aux autres. Si un homme se contente de garder ses connaissances pour soi, il est misérable car il ne partage pas avec les autres.

Que des connaissances théoriques sont stériles sans la pratique.

 En langage moderne, communiquer est important. On apprend par l’ expérimentation et c’est quand nous sommes riches en expérience, que l’on peut mieux transmettre nos connaissances.

La vie est un apprentissage.

 

5/ La méditation ou l’étude

 

Cela permet de fixer la mémoire, de confronter ses idées. Pour devenir sage, il faut méditer.

Connaissance doit rimer avec sagesse.  Que tout est perfectible.

 

Mere lectures, reading, and conversations, without thinking, are not sufficient to make a man of knowledge and wisdom.

 

Ceci est un très gros chapitre et l’âme essentielle de ce magnifique livre qui compte plus de 300 pages . Il sera complété sur ce site la semaine prochaine. A bientôt.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Posted in Développement personnel, Le pouvoir de l'individu
Tags: , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Recherche Amazon

Toujours intéressé et curieux ?

Recevez gratuitement ma sélection de contenu intéressant ! Ne vous inquiétez pas ! Je n'ai pas le temps de vous spammer car trop occupée à profiter de la vie !