”On peut se dire au revoir plusieurs fois”

 

De David Servan-Schreiber.

elearning

Si il y a un livre qui m’a touché, c’est bien celui ci. Car son auteur n ‘est plus de ce monde mais aussi parce que son livre était le dernier de sa vie. Tendresse, émotion, souffrance, sincérite. Voici quelques mots pour résumer cette biographie.

Il a survécu à un premier cancer. Il en a fait son cheval de bataille et est devenu par la force des choses, un homme médiatique. Et cela l’a épuisé au point qu’ il a fait une rechute avec l’issue fatale que vous connaissez.

Deuxième partie du livre, Le Calme Intérieur. Voici un court extrait :

” Avec le recul, je pense que j’étais animé par une envie très humaine d’oublier ma condition, de me sentir ” normal ”, de mener ma vie ” comme tout le monde ”. Je crois surtout que je me suis laissé aller à une sorte de péché d’orgueil, car j’en étais venu à me sentir quasi invulnérable.”

A retenir : Il faut faire des bilans régulièrement sur sa vie et son parcours. Ne pas se laisser emporter aveuglement par le flot de la vie. Même si celle-ci nous semble agréable et facile.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Posted in Lecture, Livres
Tags: ,

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Recherche Amazon

Toujours intéressé et curieux ?

Recevez gratuitement ma sélection de contenu intéressant ! Ne vous inquiétez pas ! Je n'ai pas le temps de vous spammer car trop occupée à profiter de la vie !