La gestion du temps est-il en train de ruiner vos vies ?

 

Voici le lien d’un article très intéressant sur la gestion du temps et comment cela peut avoir un impact négatif sur nos vies. C’est le dernier post de mon blog pour cette année qui se finit bien.

L’article est long à lire mais il couvre bien le sujet très à la mode et intemporel du temps. La gestion du temps reste en effet une composante du développement personnel que beaucoup de gurus ont fait leur cheval de bataille comme Charles Duhigg ou Tim Ferris.

En résumé, l’auteur de cet article nous met en garde contre toutes ces techniques ou concepts de gestion du temps et de la productivité qui peuvent nous rendre encore plus stressés et plus occupés que jamais. Plus efficace et performant vous devenez dans la gestion du temps, moins vous trouvez que vous avez du temps finalement. C’est paradoxal mais tellement vrai si on n’y prend pas garde.

Le temps, c’est le vie. Et de tout temps, l’homme a cherché à le maîtriser et à le développer à travers le travail, les loisirs, la modernité ou des processus.

En fait, cette prise de conscience d’un temps limité sur terre est nécessaire et naturelle puisqu’elle soulève des questions existentialistes. Mais à trop vouloir contrôler nos existences, cela peut renforcer cette insatisfaction, ce sentiment qu’on en avait fait jamais assez. On se laisse donc submergé par trop d’activités ou d’interactions sociales. Les réseaux sociaux en sont un parfait exemple.

Mais peut-être que finalement, nous en faisons trop !!!!

Comme le dit si bien la loi de Parkison pour qui le travail s’étend selon le temps qu’on lui impartit.

 

 

Dans ce monde actuel de consommation, d’utilité et de performance, il est plus important de créer des équilibres que des résultats en soi. De vivre des moments uniques au lieu de chercher à les multiplier. De sentir le présent au lieu de courir après le futur qui n’est pas encore. Etre occupé se signifie forcément pas que l’on est plus heureux.

A force par exemple de s’entêter à  calculer toutes ses activités et d’avoir des finalités en tête, peut-être que nous passons à côté de choses essentielles comme la qualité des relations humaines ou la beauté inutile d’un coucher de soleil.

Effectuer des voyages n’a pas ainsi finalité que l’alimentation en photos de votre compte facebook ou Instragram ?

Et que cette course au temps n’est finalement qu’une illusion de plus que nous avons nous-même créées, course effrénée qui se transforme en angoisse ou en stress. Mieux faire ne garantit pas le mieux être si on ne trouve jamais le temps de se poser pour réfléchir ou de sentir. D’avoir l’esprit tranquille et serein. D’être paisible et heureux de ne rien faire. Ne de ne pas sentir obligé de faire et d’être. D’être libre.

Prendre du recul est donc nécessaire dans toutes ces agitations qui nous épuisent quotidiennement. C’est le paradoxe de l’abondance.

La volonté de gérer le temps est lié à celle de notre destinée. D’être maître de son devenir. Quoi de plus légitime finalement que de donner du sens à ce que nous faisons.

Et 2016 est une année de plus qui s’achève, l’heure du bilan et des bonnes résolutions. La vie continue malgré tout et nous sommes qu’un puzzle de cette existence terrestre.  Mais cette gestion de temps ne doit nous empêcher de nous épanouir et ne doit pas servir que des fins individualistes.

Joyeuse réflexion !

Bonne Année 2017 à tous !

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Posted in Développement personnel
Tags: , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Recherche Amazon

Toujours intéressé et curieux ?

Recevez gratuitement ma sélection de contenu intéressant ! Ne vous inquiétez pas ! Je n'ai pas le temps de vous spammer car trop occupée à profiter de la vie !