Comment la crise immobiliere change l’urbanisme des villes américaines et les relations sociales

 

Avec la crise immobiliere, il y a maintenant beaucoup d’espaces vides dans les villes gravement touchées tel que Detroit.

Des quartiers entiers se transforment ou sont en train d’être détruit par les mairies.

Il faut faire attention qu’on veut acheter dans des villes sinistrées. Oui ce serait bête d’acheter une maison aux enchères pour être ensuite rasée !

Un petit article à lire :
http://www.salon.com/2013/10/05/abandoned_homes_are_the_future_imaginative_ideas_turn_blight_into_beauty/

http://www.boursorama.com/actualites/etats-unis-lueur-d-espoir-parmi-les-ruines-de-detroit-a5c6f3485845a329e8eb1d4a9d93a0a9

La crise immobiliere redessine aussi la vie communautaire des villes. Les anciens quartiers ont laissé place à des jardins communautaires. les personnes peuvent cultiver pour se nourrir et mieux s’alimenter. Les gens peuvent aussi tisser des liens dans une communauté urbaine.

Les espaces verts à la place des immeubles permettent aux villes de mieux respirer.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Posted in Les carnets de Tatie Isa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Recherche Amazon

Toujours intéressé et curieux ?

Recevez gratuitement ma sélection de contenu intéressant ! Ne vous inquiétez pas ! Je n'ai pas le temps de vous spammer car trop occupée à profiter de la vie !